Un pump-track pour créer de l’émulation autour de l’écomobilité

Le 14 mai 2023, la ville d’Embrun, engagée dans le programme Moby depuis la rentrée de septembre 2022 pour ses 2 écoles élémentaires, a organisé la 1ère “Faites du vélo”. A cette occasion, notre équipe était présente dans le Village des Mobilités afin de continuer à communiquer et partager les avancées de la démarche Moby.

Cette journée conviviale, festive, gratuite et ouverte à toutes et à tous, a permis à la commune d’affirmer sa volonté de développer la mobilité douce sur son territoire, de sécuriser les déplacements à vélo et de créer des espaces de rangement, l’objectif de cette manifestation est de promouvoir la pratique du vélo sous toutes ses formes et pour tous types de pratiquant·es. 

Le vélo, qu’il soit loisir ou sportif, est une source de plaisir et santé mais aussi un moyen de locomotion qui mérite à être valorisé afin d’encourager les habitant·es à se déplacer ensemble à vélo.

Fortement orientée “vélo”, la présence d’un stand Moby a permis d’élargir la notion d’écomobilité aux autres modes alternatifs (à savoir, les modes actifs et les modes partagés). Ainsi, des échanges informels ont eu lieu autour de ce stand qui disposait de la documentation autour de la démarche MOBY (flyer, plaquettes par école, rapports de restitution) et des brochures de l’ADEME (Ecomobilité et mobilités actives).

Une roue des déplacements était également présente et a permis de susciter la curiosité des enfants.

Un porteur de paroles “Quel serait votre Embrun idéal à vélo ?” a également été l’occasion d’échanger et d’enrichir le diagnostic. Voici des verbatims exprimés lors de ce porteur de paroles :

  • “Campagne de prévention avec la police et gendarmerie. Conducteurs et conductrices : Les piétons et les cyclistes sont vulnérables… Soyez attentifs”,

  • “A quand des bornes de recharge VELO sur la voie publique ?!”
  • “Les mobilités douces c’est l’avenir”

  • “Des pistes cyclables partagées, un premier pas. Des pistes cyclables pour les vélos, ce serait encore mieux pour les enfants !”

  • “Un marquage coloré au sol dans toute la zone 30” (avec un dessin l’illustrant)

  • Dessins d’enfants : Vélo arc-en-ciel, vélo rigolo…

Ces affiches et dessins ont été affichés sur les grilles d’affichage et ont permis d’habiller le stand et susciter la curiosité des passant·es.

En parallèle, 2 autres activités étaient proposées, à savoir :

  • Un Rallye Nature, composé de 5 balises installées sur le périmètre du plan d’eau avec des questions en lien avec le vélo
  • Un Jeu de l’oie géant tracé à l’aide d’une corde et de lauzes numérotées à la craie (28), un jeu de l’oie à côté du stand. Le principe est simple : ce sont les joueur·ses qui font les pions ! Un gros dé en bois permettait aux joueur·ses de se déplacer et de répondre aux questions et/ou faire les défis proposés.

Malgré le temps pluvieux, l’inauguration a attiré un public nombreux qui s’est étiolé au fur et à mesure de la journée. Alors, on se retrouve pour l’édition 2024 ?!

Les élèves écodélégués se mobilisent à Port Lympia

Le 22 février dernier, les élèves éco délégués du Collège Port Lympia de Nice étaient présents lors du premier Comité Moby. Le programme Moby, visant à encourager la pratique d’une mobilité douce pour venir au collège, a été présenté aux élèves du Collège.

Les élèves éco délégués ont participé à un atelier de type « brainstorming » afin d’identifier les points positifs ainsi que les problèmes liés à la mobilité douce aux abords de leur établissement. Durant ces temps de réflexion, les élèves ont été encouragés à proposer des solutions pour améliorer la sécurité des trajets entre leurs domiciles et le collège Port Lympia.

Le Département des Alpes Maritimes était également représenté lors de cet atelier, aux côtés de la Direction de l’établissement.

A la suite de ce « Brainstorming », plusieurs constats ont pu être dressés. Pour la grande majorité des élèves présents, venir au collège à pied, à vélo ou à trottinette permet d’avoir un temps d’échange convivial et précieux avec ses camarades tout en faisant une activité physique. En revanche, l’insécurité liée au manque d’infrastructure cyclable, les stationnements sauvages, les embouteillages ou encore les retards dans les transports en commun sont autant de points négatifs auxquels les élèves ont tenté d’apporter des solutions.

Selon les éco délégué.e.s, il apparait important d’aménager des trottoirs plus larges et des pistes cyclables sécurisées. Ils et elles souhaiteraient également avoir une solution de stationnement pour leurs trottinettes au sein du collège.

A travers le programme Moby, la jeune génération s’investie dans la réduction de nos émissions de gaz à effet de serre en se tournant de plus en plus vers les mobilités durables.

C’est parti pour le Moby Tour !

Carte du Moby Tour : Redon, Toulouse, Lyon et Rouen

  • Carte du Moby Tour : Redon, Toulouse, Lyon et Rouen

Alors que notre programme CEE Moby touche à sa fin cet été, nous organisons une tournée sur l’Hexagone pour aller toujours un peu plus loin au sujet de l’écomobilité scolaire !

Le programme CEE Moby

Depuis 2019, nous accompagnons les collectivités demandeuses de repenser les trajets quotidiens domicile-établissements scolaires par la mise en place d’un Plan Déplacement Établissement Scolaire (PDES). Le programme Moby comprend plusieurs phases clés comme la réalisation d’un diagnostic, la co-construction d’un plan d’action, des ateliers de sensibilisation, le tout en concertation avec une diversité d’acteurs impliqués !

L’écomobilité scolaire sous tous les angles

Et à partir du 26 mars, nous favorisons la mise en réseau des collectivités avec le Moby Tour, à l’occasion de 4 rencontres

– Le 26 mars, à Redon,
– Le 2 avril, à Toulouse,
– Le 9 avril, à Lyon
– Et le 2 juillet, à Rouen.

 

Notre objectif principal : que ces journées soient utiles aux collectivités participantes !

 

    • Le format table ronde permettra d’aborder l’écomobilité scolaire sous un angle particulier, différent dans chaque ville. En réunissant élu·es, technicien·nes, associations ayant une implantation locale, nous prendrons de la hauteur.  Par exemple, nous aborderons l’écomobilité scolaire en territoires peu denses, ou bien penser une politique de mobilité en impliquant les acteurs territoriaux, ou encore la sécurité routière et les publics enfants et adolescents. 

    • Le déjeuner et un petit Speed Meeting parallèle permettront des échanges, des rencontres, d’enrichir ses connaissances des territoires. 

    • Des tests de vélobus, de vélos-cargos feront office de pause récréative !

    • Des ateliers participatifs seront organisés pour aborder des problématiques concrètes rencontrées sur le terrain, récolter de bonnes pratiques grâce au partage d’expériences et à la présence d’acteurs locaux et de personnes ressources et expertes du sujet. 

Nous avons hâte de réunir tout le monde et de vivre cette émulation autour de ce sujet qui nous a animés toutes ces années !

Vous représentez une collectivité vivement intéressée par le sujet de l’écomobilité scolaire ?
Vous pouvez vous pré-inscrire pour participer à l’une de nos journées !

Top départ de la première action du PDES à Moutiers-les-Mauxfaits

Le sujet de la mobilité douce tient particulièrement à cœur la mairie de Moutiers-les-Mauxfaits. Bien avant le démarrage du programme MOBY en 2022, la commune avait notamment réaménagé une grande partie des trottoirs du centre bourg pour les rendre plus accessibles à pied pour les personnes à mobilité réduite et les enfants.

Avec MOBY, un pas de plus est franchi pour favoriser les mobilités douces. Après la phase de diagnostic, place à l’action ! Avec la prime équipements Moby, trois silhouettes ont été installées cet été près des écoles Gaston Ramon et Saint-Maurice, les deux établissements engagés dans le programme. Ce type de signalétique permet de marquer la présence d’écoles et de passages piétons aux yeux des automobilistes. Ils sont donc incités à ralentir et à faire preuve de vigilance.

Malheureusement, cette première action a été brutalement mise à mal car les trois silhouettes ont été volées ! Un acte de vandalisme que la mairie a fortement condamné, qui pénalise le travail que le corps enseignant et les élus mènent auprès du public scolaire. Mais heureusement, la sensibilisation auprès des élèves et des familles portent ses fruits, puisque d’après la directrice de l’école Gaston Ramon et la référente collectivité en charge de MOBY, il y a une augmentation significative d’enfants et de parents qui viennent à pied ou à vélo !

Des travaux d’aménagement d’envergure pour la commune du Bernard

Pour la première action inscrite dans son Plan de Déplacement Etablissement Scolaire, la collectivité a décidé d’engager des travaux d’aménagement autour de l’école des Dolmens.

Objectif :  faciliter l’accès à l’école à pied ou à vélo en sécurisant ses abords.

Malgré un retard de travaux liés aux mauvaises conditions météorologiques, la commune a déjà entamé des travaux d’envergure avec notamment :

  • La création d’une voie piétonne Rue des Terres Noires
  • La création d’une liaison douce sur la départementale D91
  • L’ouverture du parking de la Salle du Bois Plaisant au stationnement pour les familles
  • La réfection de la chaussée et de l’enrobée rue de la Frébouchère
  • Le rafraîchissement du marquage au sol, notamment au niveau du parking et du passage piéton face à l’école

Ces mesures vont permettre de désengorger le parking face à l’école, d’éradiquer le stationnement sauvage, et de sécuriser les déplacements des familles. Des mesures qui permettront aux mobilités douces de prendre leur place en toute sérénité.

Un vélobus à Fleurines dans les Hauts-de-France

La collectivité de Fleurines s’est engagée dans le programme Moby, dont le déploiement a duré 2 ans, en septembre 2021. Le lancement s’est officiellement déroulé en octobre 2021. La Communauté de Communes Senlis Sud Oise co-pilote le projet et déploie le programme sur plusieurs écoles de la communauté de communes.

 

Les quatre enjeux majeurs étaient la santé des élèves, la sécurité des déploiements, l’environnement et l’amélioration de la convivialité.

 

En juin 2021, avant même de se lancer dans le programme Moby un vélo-bus quotidien pour emmener et ramener les écoliers de Roquesable avait été expérimenté et cette initiative avait été très appréciée par certains parents qui souhaitaient le renouvellement de cette action.

Fleurines est une commune de 2000 habitants et l’école engagée à Fleurines, l’école Roquesable scolarise 170 élèves.

 

Thierry Roch d’Ois’Ocycle a été chargé de mission et a déployé une partie des ateliers d’animations. Ce dernier précise « 86% des élèves de cette école habitent à moins de 3kms et 77% des enfants venaient en voiture solo le matin à l’école ».

 

Suite à ce constat 4 actions principales ont été acté : la mise en place d’un vélobus, l’installation d’un abri sécurisé pour les vélos au sein de l’école, la sécurisation des voies devant l’école et la distribution par les enfants de fausses amendes aux voitures mal garées sur le trottoir.

« La mobilité c’est un enjeu pour aujourd’hui et pour demain » nous dit le maire de Fleurines, Mr Marechal.

 

Les deux objectifs principaux de Moby étaient la réalisation d’un plan d’actions suivi par des indicateurs à l’aide d’un diagnostic et d’un plan d’actions et la sensibilisation des élèves des classes élémentaires à l’écomobilité par la mise en place d’ateliers, objectifs atteints !

Les nouveaux gardiens de la sécurité des enfants piétons sont arrivés à Amfreville-la-Mi-Voie

Les nouvelles silhouettes, achetées en partie avec la prime équipements Moby, ont été installées à Amfreville-la-Mi-Voie. Elles accompagnent désormais les enfants sur le trajet de l’école et leur permettent de traverser en toute sécurité quand l’agent de circulation n’est pas présent. Les élèves ont très vite acquis les bons réflexes, mais ils se posaient cependant une question. Comment saluer leurs nouveaux camarades puisqu’ils ne connaissent par leurs noms ? Alors, lors des animations 2 dans l’école, nous leur avons raconté l’histoire de ces nouveaux arrivants.

Ces petits personnages sont missionnés par la ville pour protéger les écoliers sur la route de l’école. Dès qu’ils arrivent quelque part, ils oublient leur identité précédente et les enfants de la ville doivent leur donner un nouveau prénom, les silhouettes les aident en leur fournissant une liste de neuf prénoms : Anette, Prudence, Rosalie, Hyacinthe, Jasmin, Patience, Aimable, Modeste et Charlie. C’est une grande mission qui est confiée aux enfants puisque les silhouettes garderont ce prénom jusqu’à leur départ de la ville pour aider d’autres jeunes enfants à apprendre les bases de la sécurité routière, tout en avertissant les conducteurs de voitures, les cyclistes et autres utilisateurs de la route que des enfants sont susceptibles de traverser à cet endroit. En effet, ces drôles de petits bonshommes qui semblent vouloir traverser préviennent les automobilistes que des piétons sont présents et peuvent surgir à tout moment sur le passage piéton, ils sont de couleur vive le jour et s’illumine la nuit pour être bien visible de tous.

Les enfants ont pu voter pour le prénom qu’ils préféraient, la discussion a parfois été agitée, les enfants ont pris très à cœur leur mission d’aider ces personnages à retrouver leur identité et voulaient choisir les deux meilleurs prénoms possibles. Ils ont finalement opté pour Rosalie et Charlie. Ces deux prénoms doivent encore être présentés aux élus de la commune et aux deux nouveaux camarades agissant pour la sécurité des enfants pour être validés.

Photographies de la mairie d’Amfreville la Mi-Voie

Collège de la Sine : le troisième Comité Moby passe à l’action !      

En place depuis le début de l’année 2022 au collège de la Sine à Vence et financé par la Métropole Nice Côte d’Azur en partenariat avec EcoCO2 et le CPIE Iles de Lérins et Pays d’Azur, le programme Moby vise à changer les comportements liés à la mobilité scolaire.

En ce sens, une présentation du diagnostic et de l’enquête mobilité a été faite en mai 2023 aux volontaires et acteurs du territoire. Cette réunion a alors permis de tracer les grandes lignes du futur plan d’actions visant à améliorer l’accessibilité et la sécurité aux abords du collège.

Par la suite, la rédaction de ce plan d’actions, co-construit avec les acteurs du collège la Sine, a permis de dégager deux grands axes de travail à savoir le report modal et les infrastructures.

Ce plan d’actions sera présenté et détaillé lors du troisième Comité Moby qui aura lieu le mardi 28 novembre 2023 à 17h00 au collège de La Sine à Vence.

Des challenges mobilité à Caen !

Trois des quatre écoles participantes au programme MOBY à Caen ont mis en place un challenge mobilité en 2023 ! Le but ? Promouvoir l’usage des modes de transports alternatifs à l’utilisation individuelle de la voiture (marche, vélo, trottinette…).

L’école Puits Picard a testé le challenge “Karibouge” conçu par la Ville de Caen !

L’école Michel Pondaven a mis en place un challenge mobilité lors de sa semaine consacrée au développement durable ! Le slogan choisi était : ” Parce qu’il fait beau, parce qu’il fait chaud, venez tous à vélo !”.

Les écodélégués de l’école Lyautey ont créé leur propre challenge mobilité intitulé “l’arbre MOBY”. Ce projet a été pensé par les enfants. Il est en place sur l’école depuis les vacances de printemps 2023 et devrait être repris l’année prochaine. Le principe est de colorier une feuille ou une fleur au bout d’un nombre déterminé de trajets effectués en mode doux par la classe pour ensuite aller l’accrocher sur l’arbre dessiné commun à l’école.

Événements de lancement co animés avec les lycéens à Caen !

Les évènements de lancement pour les lycées ont eu lieu à Caen !

Ils se sont déroulés le 6 mars 23 pour le lycée Jean Rostand et le 5 mai  23 pour le lycée Victor Hugo !

Pour chacun de ces deux évènements des élèves ont été conviés à co-animer des stands sur la mobilité avec le CPIE Vallée de l’Orne !

Le format stand s’est réparti comme suit :  

  • Une partie consacrée au comptage des modes de déplacement des élèves afin d’interpeller les lycéens pour leur présenter la démarche MOBY et les inciter à remplir le questionnaire (permettant également d’estimer le nombre de personnes rencontrées). 

  • Un quiz sur la mobilité

  • Une frise sur l’éco mobilité 

  • Un photolangage pour lancer la discussion avec les élèves
  • Des cartes sur les bienfaits de la marche permettant également l’échange

En amont de l’évènement un premier temps de sensibilisation au programme Moby a eu lieu pour que les lycéens co-animateurs puissent s’emparer de la thématique de l’écomobilité. Une manière pour eux d’être déjà acteurs du programme MOBY !

 

 

Connexion à l'espace connecté

moby écomobilité

Si vous rencontrez un problème pour vous connecter, veuillez vous référer à votre coordinateur. 

Recevez nos actualités