L’ambition du Pays de Barr pour l’écomobilité scolaire

La Ville de Barr a affirmé sa volonté de devenir une “vitrine des mobilités de demain” comme l’indique l’article paru le 8 avril 2021 dans “Les dernières nouvelles d’Alsace“.

Ce souhait se concrétise déjà par des mesures pour développer l’utilisation du vélo dans la ville et autour de Barr. Depuis l’année dernière, la Ville de Barr propose des subventions pour l’acquisition de vélos et prévoit de développer le réseau des pistes cyclables.

C’est dans ce contexte que la Ville s’est engagée dans le programme MOBY.

Extrait de l’article intitulé “Grâce à l’aide de la Ville, une centaine de vélos achetés en neuf mois” paru dans “Les dernières nouvelles d’Alsace” :

“En matière de mobilités, nous avons des ambitions très élevées à Barr”, rappelle Gérard Engel. Cela ne concerne pas que le vélo, mais aussi l’écomobilité scolaire via le programme MOBY en vue duquel la Ville a signé une convention (englobant les trois écoles et les collèges de Barr).

Le planning et la mise en place opérationnelle pour les écoles élémentaires se dessinera fin avril avec la collectivité dont Gérard Engel, adjoint au maire de Barr, en charge de l’Environnement, des Mobilités et du Bien Vivre Ensemble, notre partenaire local Alternatives Carbone, cabinet de conseil en stratégie bas carbone, ainsi que Marie-Clémence, coordinatrice Eco CO2 sur le Grand-Est.

4 collèges du Bas-Rhin s’engagent pour l’écomobilité scolaire

Lancé en 2019 pour les écoles primaires, MOBY se déploie auprès des collèges et lycées pour favoriser les modes de déplacement actifs et partagés. Avec une politique cyclable déjà très développée, le Conseil Départemental du Bas-Rhin est le premier à s’inscrire dans le développement de l’écomobilité scolaire avec le programme MOBY. 4 collèges participeront au programme dès 2021.

Le programme MOBY se déploie dans les collèges et lycées

Le Conseil Départemental du Bas-Rhin a choisi d’engager 4 de ses collèges dans le développement de l’écomobilité scolaire avec le programme MOBY.

      • Collège Hans Arp à Strasbourg (67200)
      • Collège Marcel Pagnol à Wasselonne (67310)
      • Collège des Châteaux à Châtenois (67 730)
      • Collège du Val de Moder à Pfaffenhoffen (67 350).

Guillaume BIHET, Chargé de projets mobilités, Conseil Départemental du Bas-Rhin, précise les raisons de leur choix pour le programme MOBY. “ Chaque année, en partenariat avec les associations, nous organisons des actions de prévention à la sécurité routière et de contrôle des vélos dans les collèges. En complément, il nous semblait intéressant d’élargir notre accompagnement avec le programme MOBY qui pose un diagnostic précis par établissement et impulse une démarche globale associant toutes les parties prenantes de la vie du collège (élèves, parents, équipe éducative, collectivités locales…”.

Collège des Châteaux à Chatenois.

Diagnostic, concertation et plans d'actions​

Le programme MOBY permet aux collectivités de comprendre les pratiques de déplacement et les enjeux de chaque établissement, de choisir collectivement les actions à mettre en œuvre et d’assurer le développement et la pérennité des changements observés”, déclare Bertrand Dumas, Chef de Projet MOBY chez Eco CO2. En effet, les collectivités locales n’ont pas toujours à disposition les outils et la méthodologie pour mettre en place des Plans de Déplacements Etablissement Scolaire (PDES).

Le programme MOBY apporte l’accompagnement, la méthodologie et une expertise technique et locale.

Financement CEE

Labellisé par le ministère de la Transition écologique, le programme MOBY permet aux collectivités de bénéficier d’une prise en charge de 75% des frais d’accompagnement.