Les élèves du lycée Martin MALVY sensibilisé.es à l’écomobilité

Le lycée Martin Malvy de Cazères a accueilli cette année le programme d’écomobilité scolaire MOBY. Avec un volet expertise et un volet sensibilisation, il propose à la fois le développement de la culture à l’écomobilité des élèves mais aussi une concertation entre acteurs locaux, des diagnostics et des recommandations.

La région Occitanie, le lycée, le bureau d’études Inddigo, l’équipe d’Eco CO2 et l’ensemble des parties prenantes ont travaillé main dans la main tout au long de l’année, témoignant d’une belle mobilisation sur le territoire de Cazères.

Top départ

La sensibilisation des élèves a démarré au mois d’octobre. L’événement de lancement, animé par la région Occitanie, Inddigo et ECO CO2, a permis de présenter le programme, d’interroger les élèves et l’équipe pédagogique sur leurs habitudes de déplacement et d’échanger sur les thématiques liées à l’écomobilité. Trois activités ont été mises en place : le comptage des modes de déplacement utilisés pour les déplacements domicile-établissement, un vote concernant les activités sur à mener durant l’année scolaire et un atelier d’analyse de l’accessibilité aux abords de l’établissement.

Les élèves se sont mobilisés dès cette première session, notamment les écodélégué.es, qui se sont investi.es au-delà des interventions dans le comité MOBY.

Trois temps de sensibilisation ont ensuite eu lieu durant l’année scolaire, entre janvier et mars.

Réflexions sur l’accès au lycée

En continuité de l’activité proposée lors de l’événement de lancement et afin de faire écho aux études d’aménagements de la mairie de Cazères, la première date s’est concentrée sur l’approfondissement de l’analyse de l’accessibilité aux abords de l’établissement. Les élèves ont pu faire part de leurs avis sur les aménagements piétons et cyclables autour du lycée. Iels ont pu identifier les axes d’accès les plus problématiques et proposer leurs idées d’aménagements ainsi que partager leur avis sur les changements envisagés par la commune. Toutes ces informations ont été recueillies et communiquées à la mairie de Cazères, afin que les retours des lycéen.nes soient pris en compte dans les futurs projets d’aménagement.

Focus sur le vélo

L’accent a ensuite été mis sur la thématique du vélo.

Lors du deuxième temps de sensibilisation, plusieurs activités ont été proposées pour se familiariser avec le vélo, sous différents angles : documentation de sensibilisation sur la sécurité routière, quiz digital sur l’écomobilité et essais de vélos prêtés par la mairie de Cazères. Les élèves ont pu tester, prendre en main et comparer vélo classique et vélo à assistance électrique.

La troisième et dernière date de sensibilisation a été animée par des intervenants de la Ressourcerie Recobrada (8 Avenue de Saint-Julien, 31220 Cazères). Cet atelier “vélo mobile” a permis aux lycéen.nes et enseignant.es d’apprendre comment faire des diagnostics et effectuer des procédures de contrôle simplifiées sur leur vélo. La ressourcerie avait également prévu du matériel pour remettre en état les vélos amenés par les élèves, qui, réceptif.ves et intéressé.es, ont pu mettre la main à la pâte et activement participer aux réparations.

En somme, un bilan positif pour cette année, avec un bel engagement de la part du lycée et du comité MOBY.

De plus, des perspectives de continuité se profilent : la Ressourcerie Recobrada espère pouvoir poursuivre une coopération avec les établissements scolaires de Cazères !

De quoi continuer à promouvoir l’écomobilité !

Les Lycéens du Vallespir actifs et impliqués au sein du projet territorial Vélo !

Les lycéens et lycéens des deux lycées de Céret (Lycée Agricole Beausoleil et Lycée Général de Deodat de Severac) ont profité tout au long de l’année de différents stands de sensibilisation à l’écomobilité scolaire. Les élèves bien impliqués ont pu découvrir différents aspects de la mobilité. Un focus a été réalisé sur l’écomobilité et plus spécifiquement sur le vélo. Les atouts de ces moyens de transport ont été présentés lors de trois ateliers de sensibilisation dans les lycées avec des objectifs ont été divers et variés. Une approche manuelle, ludique mais aussi artistique a été proposée aux lycéens.

En début d’années, ils ont pu choisir les différents thèmes et approches. Une bonne implication de leur part qui leur a permis d’être autonome sur la réparation des crevaisons ainsi que sur le vocabulaire des différents composants constituants un vélo.

Le deuxième atelier a permis de tester différents vélos (VAE, classique et remorques) de sorte à faire une remise en selle pour les lycéens. L’aspect sécurité routière mais aussi, impact sur l’environnement et sécurisation des vélo (système de bicycode et antivols) a pu être abordé avec ces derniers pour entamer une modification durable et pérenne de leurs moyens de transports quotidiens. Certains élèves ont ainsi pu témoigner d’une utilisation plus importante du vélo lors des temps extra-scolaires notamment les week-ends et certains ont réparé leurs vélos crevés à la maison !

Le prochain et dernier atelier de l’année organisé au mois de mai 2024 sera une fresque artistique réalisé au sein du lycée agricole Beau Soleil et un test de vélos au sein du lycée Général Déodat de Séverac pour clôturer cette année de sensibilisations par la pratique autour des mobilités actives.

Parallèlement à ces actions pédagogiques, les propositions faites par les élèves à propos des aménagement de l’espace urbain lors des événements de lancement en début d’année pourront être mobilisées par les différents acteurs du territoire compétents afin de réaliser un plan de déplacement cohérent et favorable à la pratique du vélo.

Bravo à eux !

Cédric LEBON – Animateur chez Eco CO2.

Débat en perspective : l’éclosion de la parole au Lycée J. Prévert

Le 18 mars 2024 restera gravé dans les souvenirs des élèves du Lycée Jacques Prévert de Pont-Audemer (27) grâce à l’événement « A Toi La Parole ! », une manifestation de sensibilisation qui a captivé l’attention de tous les participants. Sous la houlette de l’animatrice MOBY et de 4 professeurs engagés, 32 élèves de la classe de 2nde 13 ont pris part à cette expérience enrichissante.

Quatre groupes ont été formés, chacun se penchant sur une question d’actualité, en lien avec l’écomobilité :

– Toutes les villes peuvent-elles devenir cyclables ?
– La pratique du skate permet-elle d’avoir plus confiance en soi ?
– Le vélo offre-t-il une forme de liberté ?
– La voiture électrique : la voiture de demain en France et dans le monde ?

Ces questions ont suscitées des débats au sein des groupes, qui se sont subdivisés en trois sous-groupes : les partisans, les opposants, et les modérateurs.

Une fois l’entrainement réalisé, cap sur le CDI pour une expérience radiophonique sur la chaîne « Prévert passe au Vert ». Sous la houlette d’un élève assumant le rôle de président et d’un autre s’occupant du mixage sonore, les débats ont été enregistrés avec brio. Un montage aura lieu par la suite avec le professeur documentaliste, en lien avec l’apprenti mixeur sonore.

Malgré quelques difficultés liées à leur manque d’expérience en débat, les élèves de seconde ont brillé par leur engagement et leurs propositions innovantes. Ce point faible a été largement compensé par leur volonté de participer activement et par leur découverte enthousiaste du monde de la radio.

En effet, les points forts de cet événement ont été nombreux : chaque élève a contribué en apportant des arguments pertinents, une première expérience en radio a été offerte à tous, et au moins deux nouvelles recrues potentielles ont été repérées pour l’atelier radio.

« A Toi La Parole ! » s’est révélé être bien plus qu’un simple événement de sensibilisation : c’était une véritable plateforme d’expression et d’apprentissage, où les élèves ont pu s’épanouir et explorer de nouvelles compétences. Une initiative à renouveler sans aucun doute !

Crédit photo Élodie Hervé, chargée de mission Moby (WIMOOV Normandie)

Lancement au Lycée du Coudon à La Garde

Le programme d’écomobilité scolaire Moby se déploie sur la Métropole Toulonnaise pendant 1 an !

C’est au lycée du Coudon à La Garde, un établissement général de plus de 1400 élèves, que se déroule le programme depuis septembre. Un accueil très enthousiaste a été réservé aux animateurs Moby :  près de 90 personnes étaient présentes (professionnels et étudiants) lors de la réunion de lancement. Cette première étape a été très significative car elle a permis de mettre en lumière les points divergents à l’amélioration des mobilités actives au lycée.

Événement de lancement au lycée du Coudon

L’enquête de mobilité a été réalisée durant le 1er trimestre 2023/24 et les résultats permettent de confirmer certains constats établis au démarrage du programme :

  • Forte utilisation des transports scolaires et en commun par les étudiants (68%). Cependant aucun professionnel ne les utilise. Les horaires correspondraient assez peu aux besoins de ces derniers.
  • Une tendance à l’utilisation de la voiture : 13% pour les étudiants (voiture avec ou sans permis, 2 roues) et 65% pour les professionnels. Cela s’explique par le fait que le lycée se trouve proche de commodités pour les modes motorisés individuels (sortie d’autoroute, départementale, parking gratuit).
  • Les mobilités actives sont délaissées : 16% des étudiants les pratiquent, contre 35% des professionnels.

Le lycée du Coudon fait partie des 4 lycées pilotes où est déployé le programme Moby en Région Sud Provence Alpes Côte d’Azur.

Le défi mobilité au Lycée Bergson

Comme l’année précédente, le lycée Bergson, en association avec l’Association Alisée et la Région Pays-de-la-Loire se lance dans le Défi mobilité pour ses élèves, étudiants et personnels, du 15 au 21 avril 2024 !

Après l’organisation d’un vélobus l’année précédentes, cette année, les ambitions sont plus fortes !

  • Organisation d’un vélobus plus important
  • Du covoiturage pour les étudiants
  • Des actions toute la semaine : défi, atelier réparation vélo, conférences, fresque…
  • Une remise de prix avec des lots à la clef !

Une semaine, sous le signe de l’écomobilité et du changement de comportement !

Mise en place des actions au lycée Thiers !

Le programme Moby déployé au lycée Thiers de Marseille bat son plein. Après avoir effectué le diagnostic de l’établissement en 2023, 3 préconisations sont en cours de réalisation :

 

  • La réflexion sur l’amélioration des aménagements actifs et doux aux abords du lycée,
  • L’installation d’un parking vélo sécurisé,
  • La réalisation d’une campagne de communication pour promouvoir les mobilités actives par les éco délégués.

 

La réalisation de ces actions par des membres du lycée (professionnels et étudiants) permet de créer une cohésion d’équipe solide et d’amorcer une dynamique d’engagement pour les mobilités actives au sein du lycée. Ainsi, les actions qui n’ont pas été achevées durant l’année scolaire 2023/24 pourront l’être l’année suivante et les membres actifs du comité Moby auront les clés et l’assurance nécessaire pour être force de propositions pour l’amélioration continue des mobilités actives au lycée.

Stand de sensibilisation Moby au lycée Thiers

Sensibiliser les adolescents à l’écomobilité scolaire dans l’extrême Sud de la Corse.

MOBY, projet de deux ans, piloté par la Communauté du Sud Corse avec ecoCO2 et Primu Sole Energia. Trois collèges (Bonifacio, Léon Boujot, Maria de Peretti) et le Lycée Jean-Paul de Rocca Serra sont impliqués. Des actions de sensibilisation, hors cours, se sont déroulées entre septembre 2021 et décembre 2023, généralement de 12h30 à 14h00. 

Deux d’entre elles ont connu un vif succès à savoir:

L’atelier réparation vélo a pour objectif

  • de mieux connaître le vélo
  •  apprendre à régler la selle
  • repérer et réparer une crevaison 
  • travailler en équipe.

L’atelier trottinette a pour objectif de faire découvrir la trottinette aux élèves en l’essayant et d’expliquer également l’importance de la sécurité.

Le défi à ce jour est de taille, environ 500 élèves ont participé à ces ateliers donc sensibilisés à la mobilité douce.

 

Événements de lancement co animés avec les lycéens à Caen !

Les évènements de lancement pour les lycées ont eu lieu à Caen !

Ils se sont déroulés le 6 mars 23 pour le lycée Jean Rostand et le 5 mai  23 pour le lycée Victor Hugo !

Pour chacun de ces deux évènements des élèves ont été conviés à co-animer des stands sur la mobilité avec le CPIE Vallée de l’Orne !

Le format stand s’est réparti comme suit :  

  • Une partie consacrée au comptage des modes de déplacement des élèves afin d’interpeller les lycéens pour leur présenter la démarche MOBY et les inciter à remplir le questionnaire (permettant également d’estimer le nombre de personnes rencontrées). 

  • Un quiz sur la mobilité

  • Une frise sur l’éco mobilité 

  • Un photolangage pour lancer la discussion avec les élèves
  • Des cartes sur les bienfaits de la marche permettant également l’échange

En amont de l’évènement un premier temps de sensibilisation au programme Moby a eu lieu pour que les lycéens co-animateurs puissent s’emparer de la thématique de l’écomobilité. Une manière pour eux d’être déjà acteurs du programme MOBY !

 

 

Le lancement du programme Moby au sein du lycée Val de Durance à Pertuis !

Le lycée Val de Durance situé sur la commune de Pertuis bénéficie de l’accompagnement du CPIE du Pays d’Aix dans le cadre du programme Moby porté par la Région Sud et l’éco-entreprise EcoCO2.

A cette occasion, le lancement du programme Moby s’est déroulé le 13 avril 2023 par la tenue d’un stand dans l’enceinte du lycée !

De nombreux élèves et des professionnels de l’établissement ont participé au stand Moby (environ 150 personnes). Ce stand a permis de présenter la démarche aux différents usagers, de répondre à leurs questions et d’aborder leurs besoins et leurs idées d’actions en termes de mobilité.

Les mobilomètres ont été remplis, chaque personne indiquait quel mode de transports elle empruntait pour se rendre au lycée :

  • Bus : 100 élèves
  • Voiture : 25 personnes (une majorité d’élèves et quelques professionnels)
  • A pied : 8 élèves
  • A vélo : 6 élèves
  • En scooter : 5 élèves

Nous pouvons constater que de nombreux élèves se rendent au lycée en bus !

Quelle est la prochaine étape du programme Moby ? La phase de diagnostic. Elle débutera par l’animation d’un diagnostic en roulant aux abords de l’établissement.

Connexion à l'espace connecté

moby écomobilité

Si vous rencontrez un problème pour vous connecter, veuillez vous référer à votre coordinateur. 

Recevez nos actualités