Le programme MOBY au Lycée Polyvalent Jean de Prades à Castelsarrasin 

Un lycée en marche vers la mobilité durable 

Durant l’année scolaire 2023-2024, à l’initiative de la Région Occitanie, et en partenariat avec la ville de Castelsarrasin, le lycée polyvalent Jean de Prades s’est lancé dans la mise en place du programme MOBY dans son établissement. 

Ce programme a été conçu par Eco CO2, éco-entreprise qui crée des solutions pour accélérer la transition écologique par le changement des comportements des citoyens et des organisations. Depuis 2009, ECO CO2 déploie des programmes d’accompagnement sur les économies d’énergie et la mobilité durable, conçoit des solutions connectées et réalise des études sur la conduite du changement et la maîtrise de l’énergie. 

Le CPIE Quercy-Garonne, association située à Caylus dans le Tarn-et-Garonne et engagée dans les actions locales pour l’environnement, réalise dans le cadre du programme MOBY au lycée Jean de Prades, la sensibilisation des élèves de seconde. Fabien SCHMITT, éducateur à l’environnement, est animateur du programme MOBY dans le Lycée. 

Copenhagenize Design Co. société de conseil en urbanisme cyclable accompagne la Région Occitanie, la ville de Castelsarrasin et le lycée Jean de Prades dans la mise en place d’un diagnostic mobilité du lycée. Mathilde CHESNEAU, architecte/designer urbain, est chargée de mission pour la mise en place du programme MOBY dans le lycée. 

L’évènement de lancement du programme a eu lieu le 7 décembre auprès de 8 classes de seconde. Au CDI du lycée, les élèves ont été invités à réfléchir sur leur mobilité entre le domicile et le lycée. Cet évènement couplé à un atelier de sensibilisation a permis de façon ludique de débattre sur la mobilité des élèves, et de visualiser grâce à un jeu de pelotes de laine leurs déplacements quotidiens. Chaque mode de déplacement était représenté par un fil de laine de couleur, de longueur différente selon la distance parcourue entre le domicile et le lycée. On obtenait pour chaque classe une toile d’araignée de fils de laine. Les élèves pouvaient questionner leur mobilité sur la base de ce visuel : part des déplacements motorisés ou doux, éloignement des familles, co-voiturage possible, problématiques de stationnement et de circulation aux abords du lycée. 

Les ateliers de sensibilisation ont été poursuivis les 21 et 29 mars, afin d’impliquer plus concrètement les élèves de seconde dans leur mobilité. 6 classes ont participé à une enquête de marchabilité aux abords du lycée afin de noter « l’envie de marcher » et « l’environnement immédiat ». Lors d’une marche exploratoire entre le lycée et le 1er arrêt de bus régional (Lio), les élèves ont noté leurs appréciations et propositions d’améliorations sur la sécurité, le confort, la lisibilité de la signalétique… 

Le 14 mai, 2 classes de seconde ont réfléchi à la préparation d’une exposition restituant les thèmes abordés lors des ateliers de sensibilisation précédents. L’objectif principal de l’exposition est de présenter à l’ensemble des élèves du lycée la thématique de la mobilité aux abords du lycée et illustrer les propositions d’améliorations faîtes par les classes de seconde. 

Le 21 mai, les élèves de seconde ont participé à l’installation de l’exposition dans la cafétaria du lycée. Ce lieu a été choisi car il est fréquenté au quotidien par les élèves de la seconde à la terminale. L’exposition est visible 2 semaines. Le comité MOBY composé de représentants de la Région Occitanie, de la ville de Castelsarrasin, du Lycée, du CPIE Quercy-Garonne et de Copenhagenize Design Co, ont visité l’exposition avant de se réunir pour définir le plan d’actions mobilité pour le lycée. Ainsi les propositions d’amélioration des élèves de seconde auront nourri les réflexions du comité MOBY. Voici quelques exemples :  

  • Installer des bancs le long des cheminements piétons menant au lycée 
  • Repeindre les passages piétons de l’arrêt de bus régional à l’entrée du lycée 
  • Installer un éclairage public le long des itinéraires piétons et cyclables afin d’améliorer la sécurité l’hiver en particulier 
  • Végétaliser les abords du lycée… 

Le programme MOBY au lycée Jean de Prades aura permis de :  

• Proposer des solutions de report modal, 

• Créer ou améliorer les infrastructures pour rendre les abords de l’établissement plus sécurisés et plus agréables, 

• Développer ou renforcer la culture à l’écomobilité des usagers. 

Fabien SCHMITT

Educateur environnement chez CPIE Quercy-Garonne – Al Païs de Boneta

Vous aimerez aussi

Connexion à l'espace connecté

moby écomobilité

Si vous rencontrez un problème pour vous connecter, veuillez vous référer à votre coordinateur. 

Recevez nos actualités