Les enfants du centre de loisirs de l’école Georges Brassens d’Elbeuf investis dans une démarche d’écomobilité 

Dans le cadre du programme MOBY, la commune d’Elbeuf (76) en Normandie souhaitait que les enfants s’investissent davantage dans le programme sans pour autant empiéter sur le temps scolaire très précieux. Il a donc été décidé que certaines actions pourraient se dérouler sur le temps périscolaire, lorsque les enfants sont présents dans leur centre de loisirs. Ainsi, le mercredi 29 novembre 2023 un atelier comptage a été organisé à environ 5 minutes de l’école à pied afin d’observer le comportement des automobilistes et de sensibiliser les enfants sur la question de l’autosolisme et de ses conséquences sur l’environnement.  

Dans un premier temps, des discussions ont été ouvertes avec les élèves sur leurs représentations autour du thème de la mobilité, certains élèves avaient déjà suivis les animations de sensibilisation, d’autres élèves scolarisés dans d’autres établissement ont pu découvrir la démarche. La mobilité est un thème qui se démocratise petit à petit et les élèves ont donc pu apporter leurs connaissances à la discussion.  
À la suite de cette discussion, il a été décidé de se déplacer vers un point stratégique de la commune, le rond-point central qui dessert trois zones d’habitations différentes ainsi que l’école. Cet endroit a été choisi pour le nombre de voitures qui passent. 20 véhicules ont été observé et à chaque fois le nombre de passagers présents dans chaque véhicule a été noté. Le résultat étant : 3 voitures avec plus de deux passagers, 4 avec seulement 2 passagers et toutes les autres voitures n’abritaient qu’un seul passager. Cela entrait en conflit avec la représentation des enfants qui pensaient croiser des voitures pleines ou avec au moins 4 personnes à l’intérieur.  

Cette sortie a également permis d’échanger avec les enfants sur leur représentation du temps et de la distance par rapport à l’école. L’endroit choisi était situé à 6 minutes de marche de l’école et certains élèves ont, pendant le cheminement, fait remarquer qu’ils habitaient près de l’endroit où nous nous rendions et pensaient que le chemin prendrait plus de temps. Cette sortie en dehors de l’école a donc été constructive, les élèves ont pu faire évoluer leur façon de voir les choses et les discussions concernant les conséquences de l’autosolisme les ont aidé à réfléchir à leurs pratiques et à celles de leurs parents.  

Vous aimerez aussi

Connexion à l'espace connecté

moby écomobilité

Si vous rencontrez un problème pour vous connecter, veuillez vous référer à votre coordinateur. 

Recevez nos actualités